Buste de Pasteur à Dole (39)

Buste de Pasteur à Dole (39) (!)

1 photo

Dans le jardin de la maison natale de Pasteur à Dole se rtouve ce monument réalisé le 14 juillet 1931 par Jean Hézard. Il renferme un buste en bronze de Pasteur, copie récente du buste sculpté par Paul Dubois en 1877.

Eglise Saint-Fort à Morre (25)

Eglise Saint-Fort à Morre (25) (!)

4 photos

L'église a été construite au XVII ème par l'architecte Painchaux. Le clocher date de 1829. Suite à un incendie en 1970, elle est reconstruite par l'architecte Lebleu.

Eglise Saint-André à Cussey-sur-l'Ognon (25)

Eglise Saint-André à Cussey-sur-l'Ognon (25) (!)

2 photos

l'église a été construite en 1741.

Vignoble d'Arbois (39)

Vignoble d'Arbois (39) (!)

27 photos

Le vignoble du Jura est l'un des plus vieux de France bien qu'il ne représente que 1 % de la production française. Il suit sur 80 km un axe nord-sud de Salins-les-Bains à Saint-Amour. La superficie du vignoble jurassien est de 2 050 ha contre 20 000 au XIXème siècle. Le vignoble d'AOC occupe 1 850 ha. Les marnes bleues, noires et rouges constituent la grande majorité du sous-sol. Il est exploité par 250 vignerons. La production moyenne est de 45 000 hectolitres par an.   En 1906 la 1ère coopérative vinicole française est créée à Arbois sur le modèle des fruitières à comté. Le 15 mai 1936  le vignoble arboisien obtient de la 1ère AOC française. C'est la 1ère AOC du Jura par son volume de production avec 70 % de la production en vins rouges du Jura et 30 % en vins blancs.     Les 5 cépages du vignoble jurassien sont : le Savagnin et le Chardonnay en blanc, le Trousseau, le Poulsard et lePinot Noir en rouge. Le Savagnin représente 15 % de l'encépagement. Il est notamment connu pour donner naissance au fameux Vin Jaune. Il a été acclimaté par les chanoinesses de Château-Chalon.   Le Chardonnay représente 45 % de l'encépagement. Originaire de Bourgogne, il a trouvé sa place dans le Jura au XIVème siècle. Le Trousseau représente 5 % de l'encépagement. Sa terre de prédilection est le village de Montigny-les-Arsures à 5 km d'Arbois. Ce cépage daterait du XVIIIème siècle.  Le Poulsard représente 290 ha. Sa terre de prédilection est le village de Pupillin à 3 km d'Arbois. Ce cépage typiquement jurassien s'est développé à partir du XIVème siècle. Le Pinot représente 8 à 10 % de l'encépagement. Originaire de Bourgogne, il a trouvé sa place dans le Jura au XVème siècle.