Baume-les-Messieurs est située à l'extrémité d'une étroite vallée glaciaire creusée dans le premier plateau jurassien, au confluent de ruisseaux nés dans les alvéoles de la reculée : le Dard qui naît aux Grottes de Baume et la Seille dont la vallée conduit à Voiteur, non loin de Lons-le-Saunier : la rivière navigable sur une partie de son cours rejoint ensuite la Saône au sud de Tournus, à une trentaine de kilomètres de Cluny dont la congrégation a eu fortement partie liée avec l'abbaye jurassienne. l'histoire de Baule-les-Messieurs est étroitement lèe à celle de l'abbaye. Un premier établissement monastique a semble-t-il été fondé au VIème siècle, peut-être par Saint Colomban ou Saint Lothain, elle fut plusieurs fois dévasté. l'abbaye, isolée au commencement, est depuis longtemps jouxtée par le village de Baume-les-Messieurs. Le nom de Baumed'apparaît qu'en 869 dans la mention d'une ' cella ' (petit établissement monastique) qui est confiée en 890 par le roi de Provence Louis III l'Aveugle à l'abbé Bernon de l'abbaye de Gigny pour la rendre conforme à la règle de Saint-Benoît. Celui-ci quittera Baume avec quelques moines en 909-910 pour fonder l'abbaye de Cluny ce qui fera de Baume, avec Gigny, la ' mère ' de la grande abbaye bourguignonne. Les premières mentions de Baume datent du IXème siècle, au moment où se restaure un ancien monastère sous la direction de l'abbé Bernon venu de Gigny qui partira ensuite de Baume en 909-910 pour fonder la grande abbaye bourguignonne de Cluny. d'abord ' Mère de Cluny ', Baume en deviendra, non sans conflits, la fille au XIIème siècle. Appelée ' Baume-les-Moines ' jusqu'au XVIIIème siècle et dédiée à Saint-Pierre, l'institution sera longtemps prospère et constituera l'une des plus importantes abbayes de Franche-Comté avant de tomber en commende au XVIème siècle et de décliner en se sécularisant au XVIIIème siècle puis de disparaître à la Révolution. Les bâtiments conservés (église, résidence de l'abbé, maisons cononiales, cours avec fontaine...) datent de différentes périodes. La principale ressouce de Baume les Messieurs est le tourisme. Le village est implanté dans un site naturel, l'un des plus spectaculaires de Franche-Comté et au-delà, il présente la particularité d'être constitué de 3 vallées d'effondrement, des reculées typiquement jurassiennes, surplombées par des parois verticales de 100 mètres. Le cirque est classé Natura 2000. Joyau de la reculée du Dard, les grottes remontent à l'ère tertiaire. Elles se nichent à 2km du village. Spécialement aménagées pour être visitées, elles s'étendent sur 2 500 m de long et se décomposent en une série de galeries et salles, aux voûtes étourdissantes puisque certaines s'élèvent à plus de 60m de haut. À l'entrée, un cortège de vasques naturelles dont l'eau vive se déverse en une magnifique cascade. Source : Wikipédia & La route des communes

Baume054

Baume054

0 commentaire

708 views

0 commentaire