Au XIVème siècle, la famille de Belvoir, par le biais de ses vassaux, les Sancey et les Provenchère, détient les droits sur les terres de Charmoille. Au XVème siècle, le fief des Sancey passe aux frères Baumotte. Les biens de Charmoille font partie de la chevance dite plus tard ' de Sauvigney '. Les Baumotte en font la reprise le 4 juillet 1545. Cette chevance est ensuite la propriété des Huot d'Ambre. Les habitants sont soit de franche condition pour ceux relevant de la seigneurie de Châtillon, soit mainmortables. En 1614, le village compte 60 habitants. Dans la deuxième partie du siècle, n'en reste que 36 suite au passage des mercenaires suédois de Saxe Weimar. Au XVIIIème siècle, le fief des Huot d'Ambre passe aux Faivre de Courcelles. A la fin du siècle, les habitants de Charmoille accueillent favorablement les idées révolutionnaires, le village devient alors le siège du comité de salut public du canton de Vaucluse. Mais suite à des entraves à la liberté du culte, les habitants se mutinent, ils obligent les gendarmes à libérer leur curé emprisonné. La principale ressource de Charmoille est l'agriculture, au fil des siècles l'élevage se développe en vue de la fabrication de comté, parallèlement l'horlogerie se développe. Source : charmoille.fr

Charmoille1

Charmoille1

0 commentaire

182 views

jpg/NoelCerneux010

jpg/NoelCerneux010

0 commentaire

313 views

0 commentaire