Pendant plus d'un millénaire, la prosprérité de Salins est due au captage, à l'exploitation et à la commercialisation du sel extrait des eaux salées. Au Moyen Age, environ huit cents saulniers, voituriers, bûcherons, tonneliers et maréchaux travaillent pour les Salines. C'est là, dans de magnifiques galeries, sous des voûtes médiévales, que la pompe actionnée par une roue à augets continue de pomper l'eau qui s'est chargée de sel au contact du gisement situé à 246m sous terre. On découvre ensuite la dernière poêle conservée en France dans laquelle on procédait à l'évaporation de cette eau salée qui contient de 200 à 330 grammes de sel par litre. Dans la salle d'accueil, une exposition présente l'histoire du sel et de son exploitation et le travail des hommes du sel. Les Salines de Salins sont classées Monument Historique, elles ont reçu le grand prix du Patrimoine du Ministère de la Culture en 1984 et sont inscrites, depuis 2002, sur la liste indicative du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

jpg/DSCF0735

jpg/DSCF0735

0 commentaire

921 views

jpg/Salins256

jpg/Salins256

0 commentaire

573 views

jpg/Salins257

jpg/Salins257

0 commentaire

578 views

jpg/Salins258

jpg/Salins258

0 commentaire

591 views

jpg/Salins259

jpg/Salins259

0 commentaire

604 views

jpg/Salins456-3

jpg/Salins456-3

0 commentaire

561 views

2 commentaires

Jean Midot - 1
Vous trouverez plus de renseignements sur le site officiel.
- 1
Site officiel des Anciennes Salines de Salins-les-Bains