André Charigny (1902-2000) Charigny est né le 27 octobre 1902 à Paris. Dès l'école il est passionné par le dessin. Le soir il suit des cours de dessin, puis cultive son talent à l'école Bernard Palissy. A l'âge de 14 ans, pour raisons de santé, il passe plusieurs années en Normandie, il y découvre la nature. En 1920, de retour à Paris, il est admis aux beaux-arts sur présentation de ses dessins, il y restera cinq ans. En 1924, Robert Fernier l'invite et lui fait découvrir son Jura et il expose à Pontarlier. Il rencontre aussi André Roz et participe à la fondation du salon des Annonciales en 1927 à Pontarlier. Il restera fidèle au salon toute sa vie. Bichet l'invite les mois d'été à partager son atelier, une complicité dans le travail les rapproche et une véritable amitié les liera tout au long de leur vie. Il expose au salon des artistes français, médaille d'argent en 1930, puis médaille d'or en 1931, il devient membre du jury en 1947. En 1945, il épouse Antoinette Maître qu'il a connue dans une galerie où il exposait à Besançon. Le couple s'établit définitivement rue Mégevand à Besançon en 1949, André Charigny y restera après le décès de son épouse en 1977. En 1982, le salon des Annonciales lui rend hommage avec l'exposition d'une importante rétrospective de ses oeuvres. Il meurt en 2000. André Charigny peint les scènes de la vie courante, les paysages ainsi que les natures mortes. Ses principales oeuvres : La Charité - La Famille paysanne - Retour des champs - Les Joueurs de boules - La laveuse - La repasseuse - Camp de prisonniers - l'étable - Le coup de cornes - Le marché aux veaux - La collation - Les sapinières - Troupeau - En forêt - Chemin de forêt - Hiver - Nature morte et bleue - Bouquet - Les deux pains

jpg/PC210449

jpg/PC210449

0 commentaire

993 views

jpg/charrigny-2

jpg/charrigny-2

0 commentaire

371 views

0 commentaire