Les bâtiments, construits à la fin du XVIIème siècle, sont situés sur une presqu'îe au coeur de la rivière l’Ognon. La production des forges, initialement destinée au marché Lyonnais, fournira en armement l'arsenal de Toulon, après le rattachement de la Franche-Comté à la France en 1678. D'importants travaux d'agrandissement seront menés à la fin du XVIIIème siècle avec la construction de deux hauts-fourneaux (aujourd'hui disparus), l'extension du château et de ses dépendances et l'édification d'un portique monumental. Ce vaste ensemble comportait également un jardin d'agrément, un potager et une orangerie. L'énergie destinée au forçage de l'air dans les hauts-fourneaux et à l'activation des martinets était tirée de l'Ognon, canalisée par un barrage. La mémoire des lieux a été conservée dans ses dimensions historiques, techniques et sociales. La demeure des anciens maîtres des forges jouxte les logements ouvriers et la maison. du jardinier. Aujourd'hui les anciens ateliers abritent un musée qui se visite d'avril à octobre. Le guide présente l'historique des lieux, le quotidien des ouvriers et le fonctionnement de quelques machines.

Pesmes50

Pesmes50

0 commentaire

1066 views

Pesmes51

Pesmes51

0 commentaire

1064 views

Pesmes52

Pesmes52

0 commentaire

1061 views

Pesmes53

Pesmes53

0 commentaire

1063 views

Pesmes54

Pesmes54

0 commentaire

1062 views

Pesmes55

Pesmes55

0 commentaire

1061 views

Pesmes56

Pesmes56

0 commentaire

1062 views

Pesmes57

Pesmes57

0 commentaire

1059 views

Pesmes58

Pesmes58

0 commentaire

1062 views

0 commentaire