Un oratoire a été érigé en 1432 pour honorer Notre-Dame de Consolation. Des ermites s'y sont installés. Ferdinand-François-Just de Rye, marquis de Varambon , seigneur des lieux, décide de fonder à Consolation une maison de religieux de Minimes, les quatre premiers Minimes s'installent en mai 1670 avant même que ne débutent au printemps 1671 les travaux qui dureront deux ans jusqu'en 1673. A la  Révolution française, le monastère ne comptait plus que quatre moines quand il a été vendu comme bien national et transformé en dépôt de fourrage. Laissé à l'abandon, l'ancien monastère, redevenu propriété de l'église en 1827, a été transformé en petit séminaire en 1833. Il a été fermé en 1906 par manque d'élèves avant de rouvrir en 1920, jusqu'à sa fermeture définitive en 1978. Depuis, une Fondation du Val de Consolation gère les lieux et organise des réunions religieuses et des manifestations culturelles. La chapelle ainsi que les objets d'art qu'elle renferme font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 27 décembre 1937. Source : Wikipédia

Consolation110

Consolation110

0 commentaire

733 views

Consolation111

Consolation111

0 commentaire

715 views

Consolation112

Consolation112

0 commentaire

709 views

Consolation113

Consolation113

0 commentaire

706 views

Consolation114

Consolation114

0 commentaire

703 views

Consolation115

Consolation115

0 commentaire

733 views

0 commentaire