Citadelle
Les 24h du temps à Besançon les 18 et 19 juin 2016

Les 24h du temps à Besançon les 18 et 19 juin 2016 (!)

13 photos

Trente horlogers (dont Péquignet et Lip)exposent leurs savoir-faire dans la cour du Palais Granvelle, à l’occasion de la troisième édition des 24h du temps les 18 et 19 juin 2016. Un événement qui attire toujours autant de monde, y compris des collectionneurs venant de toute l’Europe. De nombreuses conférences sont organisées. Une grande bourse horlogère a lieu au Kursaal. Besançon reste la capitale nationale du temps.

Jean-Nicolas Démeunier 

Jean-Nicolas Démeunier  (!)

1 photo

(Jean-Nicolas Démeunier 1751-1814) Il est né à Nozeroy (Jura) le 15 mars 1751. Il fait ses études dans son pays natal, puis monte à Paris où quelques productions littéraires lui valurent le poste de secrétaire du comte de Provence (frère de Louis XVI et futur roi Louis XVIII), puis la place de censeur royal. Partisan de la Révolution française, il est élu, le 16 mai 1789, député du tiers aux États généraux par la ville de Paris, avec 133 voix. Il siège dans la majorité, il est successivement secrétaire et président de l'Assemblée, et fait partie du comité de Constitution. Il combat la motion du marquis d'Ambly portant qu'on ne pourrait être député que de son département , réclame la limitation à 800 millions de l'émission des assignats, demande l'organisation du jury et du tribunal de cassation, présente , au nom du comité de Constitution, un rapport sur la nécessité de la responsabilité ministérielle. Après la session, Démeunier est élu administrateur de la ville de Paris mais il donne sa démission lors de la rentrée de Pétion à l'Hôtel de ville, et se réfugie aux États-Unis pendant la Terreur. Il rentre en France en 1796 et il est candidat au Directoire. Le premier Consul le nomme membre du Tribunat, à la création ; il devient président de cette assemblée en janvier 1800. Il fut membre du  Sénat,  comte de l'Empire et  grand officier de la légion d'honneur. Démeunier mourut deux mois avant la déchéance de Napoléon à Paris le 7 février 1814. Il repose au Panthéon. In participa à la rédaction des Droits de l'Homme, il Fut à l'origine de la création de la Cour de Cassation. On lui doit de nombreux ouvrages : L'Esprit des usages et des coutumes des différents peuples, ou observations tirées des voyageurs et des historiens (3 volumes, 1776). Encyclopédie méthodique. Économie politique et diplomatique, (4 volumes, 1784-1788) Essai sur les États-Unis (1786) Des Conditions nécessaires à la légalité des États-Généraux (1788) Avis aux députés qui doivent représenter la Nation dans l'Assemblée des États-Généraux (1789)  L'Amérique indépendante, ou Les différentes constitutions des treize provinces qui se sont érigées en républiques sous le nom d'États-Unis de l'Amérique. Avec un précis de l'histoire de chaque province, & des remarques sur les constitutions, la population, les finances & l'état dans lequel les provinces se trouvent actuellement (1790) Source : Wikipédia