Racinescomtoises

Patrimoine et photographies de Franche-Comté

 

Citadelle

     
 
  • Eglise Sainte-Agnès à Sainte-Agnès (39) (!)

    21 photos

    L’existence de l’église est mentionnée au XIIème siècle par l’archevêque de Besançon et par le pape dans la liste des dépendances de l’abbaye de Baume-les-Messieurs. Deux chapelles sont ajoutées : la chapelle sud au XVIème siècle et le chapelle nord au XVIIème siècle. A la fin du XIXème siècle, des travaux de restauration sont entrepris sur le clocher, la nef est transformée avec la création d’une voûte en briques.


    Author : Bernard Girard

  • Blason de Beaufort (39) (!)

    3 photos

    Author : Bernard Girard

  • Mairie de Bonnaud (39) (!)

    2 photos

    Author : Bernard Girard

  • Eglise des Cordeliers à Lons-le-Saunier (!)

    4 photos

    L'église Saint-Pierre et Saint-Paul dite des Cordeliers a gardé son caractère monacal. Elle était celle du couvent des franciscains, appelés aussi Cordeliers en raison de la corde qu'ils portent en guise de ceinture. Le couvent fut fondé au XIIIème siècle, il brûla complètement en 1536. La façade date de la reconstruction en 1731. Le portail d'entrée datant de la fin du XVème a échappé aux destructions.
    A l'intérieur de l'église, il est à noter les lambris magnifiques et classés monument historique des stalles du choeur, les portes sculptées de la sacristie ainsi que l'orgue de Callinet. Les reliques de Saint-Désiré sont conservées dans cette église médiévale qui a été restaurée au XVIIème siècle.

  • Eglise Saint-Désiré à Lons-le-Saunier (!)

    35 photos

    L’église fut édifiée en l'honneur de Saint-Désiré. Cet évêque, décédé à Lons-le-Saunier vers 414, avait été inhumé dans une première église à l'emplacement même du bâtiment actuel. La seule trace de ce premier édifice est une crypte, située sous l'église Saint-Désiré. On peut y voir le sarcophage vide de Saint-Désiré, ainsi qu'une statue de celui-ci. L'église Saint-Désiré est l'une des plus belles oeuvres d'art roman du Jura. Malheureusement, une partie de cet édifice construit en 1060 a été dissimulé sous les importants remaniements au XIXème siècle, le clocher a été reconstruit en 1880.L'intérieur laisse encore voir de nombreux éléments originels. L'absence de décor de la nef, les piliers de formes différentes et les fenêtres hautes sont typiques des premières églises jurassiennes. L'église a été inscrite aux Monuments historiques en 1927.


    Author : Bernard Girard