Accueil > Histoire Comtoise > Histoire des communes

Histoire des communes

  • Histoire de Grandvillars

    23 juillet, par Bernard Girard

    A l’époque romaine, Grandvillars était déjà un lieu de passage habité puisqu’un embranchement de la voie romaine Mandeure-Augst et reliant Bourogne à Delle traversait son territoire. Un établissement gallo-romain aurait même occupé le lieu où la ville s’est développée si l’on en croit les vestiges retrouvés vers 1850. On trouve mention du nom du village en 1147 à propos des chapelles de Sainte-Marie et de Sainte-Ursanne appartenant le prieuré de Lanthenans. Le 15 mai 1226 fut signé à Grandvillars le traité (...)

  • Commune :
  • Histoire de Evette-Salbert

    21 juillet, par Bernard Girard

    La commune est née le 3 mars 1972 de la fusion des anciennes communes d’Evette et de Salbert.
    Le nom d’Evette est cité pour la première fois en 1024. Ce toponyme viendrait de l’allemand Weide signifiant pâturages. Dès le moyen-âge, Évette fut le chef-lieu d’une mairie dépendant du comté de Montbéliard. Elle fut réunie à la Seigneurie du Rosemont en 1347 et devient autrichienne. La gare a été construite à Bas-Evette en 1880, date à laquelle fut posée la voie ferrée reliant Giromagny à la ligne Belfort-Paris. (...)

  • Commune :
  • Histoire de Bermont

    21 juillet, par Bernard Girard

    Sous le nom de Bellemonte , Bermont apparaît pour la première fois en 1147, dans une charte confirmant au prieuré de Lanthenans. Situé sur une voie romaine qui suivait la Savoureuse, Bermont appartient au comté de Montbéliard dès 1125, lors du partage des biens de Thierry, comte de Montbéliard, entre ses deux fils Frédéric, comte de Ferrette, et Thierry II, comte de Montbéliard. Le village est cité en 1147. Son église appartient au prieuré de Lanthenans. A partir de 1573, la paroisse regroupe les (...)

  • Commune :
  • Histoire de Charmois

    21 juillet, par Bernard Girard

    A l’origine Charmois dépend du juge-châtelain de Delle dont la seigneurie firme un domaine particulier depuis la fondation du duché d’Alsace en 662. Le village, cité dès 1105, fait alors partie de la paroisse de Froidefontaine à la suite de la donation de terres au prieuré du même nom. Chramois est à nouveau cité en 1261 lorsque le comte de Ferrette donne à Froidefontaine de nouvelles terres.
    Source : Le Patrimoine des communes du Territoire de (...)

  • Commune :
  • Histoire de Chavannes-les-Grands

    21 juillet, par Bernard Girard

    Le nom du village est cité pour la première fois en 1291. Trois seigneurs : Reinach d’Hirtzpach, Werth et Roppe ont possédé ce domaine. Le nom du village fut germanisé en Gross-Schaffnat pendant la domination autrichienne, entre 1347 et 1648. La commune a fait partie successivement des cantons de Dannemarie, jusqu’en1871, Delle jusqu’en 1970 et enfin Grandvillars.
    Source : Le patrimoine des communes du Territoire de (...)

  • Commune :

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 935